Chers tous,

 

Il y a des destinations qui ne nous viennent pas tout de suite à l'esprit du fait qu'elles soient peu touristiques, qu'on ne connaisse personne qui en reviennent, que l'on soit relativement peu documenté... Pour ma part, la Mongolie en faisait partie. En effet, l'une des premières fois où je m'intéresse à ce pays trois plus grand que la France remonte seulement à quelques années lorsqu'un animateur de France 2 lance un nouveau concept d'émission: envoyer une célébrité vers une destination inconnue en immersion totale chez les autochtones. Premier volet: la Mongolie chez les nomades cavaliers (oui oui, vous voyez bien de quelle émission et surtout, mesdemoiselles, de quel animateur je parle). Je découvre alors avec intérêt des images mettant en valeur des steppes infinies, des paysages variés, des locaux qui montent et démontent aussi rapidement une yourte que nous déplions notre tente Quechua 2 secondes (car pour la replier c'est plutôt 2 heures...), une capitale Oulan-Bator sursaturée dont les plaines et collines environnantes sont submergées par les bidonvilles d'ex-nomades cherchant à tout prix une vie plus moderne. Je suis, à ce moment-là, loin d'imaginer que quelques années plus tard, je serai, 15 jours durant, au coeur de ces steppes à dos de cheval mongol et dormant sous la yourte tous les soirs.

Me voilà donc en route début Juillet pour Oulan-Bator où je suis rejoint par deux amies de France à qui j'ai promis le voyage de leur vie. Le voyage commence par une journée de visite de la capitale où règne une étrange atmosphère: un mélange d'insécurité, d'excitation et de choc culturel. On y croise des jeunes gens qui attendent impatiemment la nuit tombée pour vous détrousser, des gens extrêmement pauvres qui vivent dans les souterrains de la ville, des nomades vêtus de leur del traditionnel (manteau) qui paraissent perdus au milieu de cette multitude d'immeubles à l'influence soviétique, perdus au milieu de ce traffic de 4*4 et d'autobus qui slaloment entre les vagues de pollution... Oulan-Bator, on y arrive mais on n'y reste pas!

Début Juillet est surtout l'occasion de découvrir Naadam, fête annuelle très attendue dont le but est d'organiser des concours de tir à l'arc, de lutte et de course de chevaux dans les villages de campagne et Oulan-Bator. Nous avons eu la chance de pouvoir assister aux deux types qui sont foncièrement différents. Les petits Naadam de village sont traditionnels, très accessibles, synonymes d'échanges et de curiosité avec la population. Le Naadam d'Oulan-Bator est plus commercial (places payantes, cérémonie d'ouverture, nombreux marchands, retransmisison à la TV...). Les 3 types de concours ont leurs spécificités et sont tous aussi impressionants les uns que les autres. Que dire des gamins hauts comme 3 pommes agés de 5 à 12 ans qui font galoper leurs chevaux durant 20 km dans la campagne (pour avoir essayé, je tiens 2'34 secondes et je finis les 4 fers en l'air!)? Que dire de la lutte mongole où des bébés, enveloppés dans leurs dels colorés, de plus de 150kg peuvent s'affronter sans catégorie de poids? Que dire des archers, vêtus de leurs habits traditionnels, qui sont ultra précis au tir à 30m avec leurs arcs fabriqués à partir de couches de corne, d'écorces, de bois et leurs flèches faites de plumes de rapaces? Naadam, un festival riche en couleurs, en traditions, à ne manquer sous aucun prétexte!

Le grand spectacle peut ensuite commencer après cette mise en bouche: direction le grand air de la campagne Mongole à dos de cheval où les troupeaux de moutons, de chameaux, de chèvres... traversent la route de manière inopinée, où le bal des aigles ne s'arrête jamais, où les peintres impressionnisites Mongols changent les tons de leurs toiles tous les 30 km, où la sensation de vouloir vivre plus tard seul accompagné de ses chèvres cachemire renaît! Il n'y a pas assez de mots pour décrire la beauté des paysages traversés lors de notre virée, en Van Russe datant des années 60, en Mongolie Centrale (monastère d'Erdene Zuu, Khan Khentii, chutes d'Orkhon, parc national de Khustain...), en Mongolie du Sud avec le Désert de Gobi (la dune Khongor, la gorge de Yolyn Am, la vallée des vautours...), le tout en partageant des moments d'échanges avec les nomades lors des arrivées dans les campements ainsi que pendant les repas où nous nous régalions avec le goulash, les buuzz et les fameux kuushuurs (beignets garnis de mouton).

Il y avait un "avant Mongolie", il y a desormais un après...

 

Oulan Bator

IMG_0019b

 

IMG_0024b

 

IMG_0030b

 

IMG_0031b

 

IMG_0043b

 

IMG_0045b

 

Temple bouddhiste: Choijin Lama Khiid

IMG_0051b

 

IMG_0063b

 

IMG_0068b

 

IMG_0083b

 

IMG_0102b

 

IMG_0107b

 

IMG_0114b

 

IMG_0140b

 

IMG_0142b

 

IMG_0143b

 

IMG_0145b

 

IMG_0178b

 

IMG_0209b

 

Préparation du Naadam d'Oulan Bator

IMG_0214b

 

IMG_0221b

 

IMG_0228b

 

IMG_0238b

 

IMG_0251b

 

IMG_0261b

 

IMG_0281b

Des chameaux en plein ville

 

IMG_0290b

T'as le look coco!

 

Architecture contemporaine

IMG_0297b

 

IMG_0299b

 

Influence soviétique

IMG_0301b

 

IMG_0302b

 

IMG_0306b

 

IMG_0308b

 

IMG_0309b

 

IMG_0319b

 

IMG_0333b

 

IMG_0352b

 

Naadam à la campagne

IMG_0428b

 

IMG_0438b

 

IMG_0461b

 

IMG_0475b

 

IMG_0484b

 

IMG_0497b

 

IMG_0572b

L'ordre du Quinté: le 68-Demoiselle d'UB, le 10-Goulasch, le 1-Prince des steppes, le 32-Selle en cuir...

 

IMG_0622b

 

IMG_0627b

Titans des steppes

 

IMG_0640b

 

IMG_0665b

 

IMG_0693b

 

IMG_0705b

 

IMG_0715b

 

IMG_0726b

 

IMG_0757b

Fromage qui sèche

 

IMG_0763b

 

IMG_0784b

W & C

 

IMG_0832b

 

IMG_0945b

 

IMG_0961b

Voltigeuse lors du Naadam d'Oulan Bator

 

Cérémonie d'ouverture

IMG_1005b

 

IMG_1035b

Raoul, Jean-Claude, Michel, Yvan, Roger, Patrick FIERS, frères

 

IMG_1049b

 

IMG_1178b

Duo de chapeaux

 

IMG_1188b

Sieste avant le combat

 

IMG_1212b

 

IMG_1216b

 

IMG_1221b

 

Archers

IMG_1252b

 

IMG_1271b

 

IMG_1277b

 

IMG_1296b

 

IMG_1308b

 

IMG_1316b

 

IMG_1332b

 

IMG_1365b

 

IMG_1398b

 

IMG_1410b

 

IMG_1419b

 

IMG_1432b

 

IMG_1441b

 

Début des grand espaces

IMG_1538b

 

IMG_1557b

 

IMG_1581b

 

IMG_1640b

 

IMG_1660b

 

IMG_1749b

 

IMG_1800b

Tiens, il est là lui, on l'avait oublié!

 

IMG_1828b

 

IMG_1872b

 

IMG_1898b

 

IMG_1912b

 

IMG_1914b

 

IMG_1919b

 

IMG_1955b

 

IMG_2054b

 

IMG_2061b

 

IMG_2207b

 

IMG_2285b

 

Disposition classique dans une yourte

IMG_2337b

 

IMG_2354b

 

IMG_2391b

W, C n'est pas là

 

IMG_2398b

Ah C!! ;-)

 

IMG_2404b

Notre petite guide et notre super ami Danni (vous regarderez de plus près il a un air de Danni Boon!)

 

IMG_2425b

 

IMG_2428b

En longeant la dune Khongor

 

IMG_2441b

 

IMG_2473b

 

IMG_2507b

Sol craquelé par la sécheresse

 

IMG_2523b

 

IMG_2528b

 

IMG_2658b

Qui a éteint la lumière?

 

IMG_2731b

 

IMG_2767b

 

IMG_2779b

 

IMG_2790b

 

IMG_2798b

 

IMG_2809b

 

IMG_2884b

 

IMG_2898b

 

IMG_2916b

 

IMG_2925b

 

IMG_2972b

 

IMG_3021b

Perdrix sauvage

 

IMG_3028b

 

IMG_3063b

 

IMG_3072b

 

IMG_3076b

 

IMG_3078b

 

IMG_3098b

 

IMG_3105b

Danni the King

 

IMG_3108b

 

IMG_3138b

Yaks

 

IMG_3156b

 

IMG_3192b

 

IMG_3225b

 

IMG_3242b

 

IMG_3251b

Bal des aigles

 

IMG_3268b

 

IMG_3287b

 

IMG_3338b

 

IMG_3365b

 

IMG_3421b

 

IMG_3438b

 

IMG_3463b

 

IMG_3474b

 

IMG_3506b

 

IMG_3534b

 

IMG_3562b

Les copines de Jean Paul Tundra

 

IMG_3574b

 

IMG_3590b

 

IMG_3615b

 

IMG_3643b

 

IMG_3646b

 

IMG_3660b

 

IMG_3671b

 

IMG_3681b

 

IMG_3693b

 

IMG_3697b

 

IMG_3713b

 

IMG_3725b

 

IMG_3743b

 

IMG_3763b

 

IMG_3786b

 

IMG_3804b

 

IMG_3914b

 

IMG_3930b

IMG_3966b

 

IMG_3980b

 

IMG_4023b

 

IMG_4025b

 

IMG_4032b

IMG_4040b

 

Le paradis des oiseaux

IMG_4066c

IMG_4080c

Grue Mongole

 

A bientôt

 

Hugo